Nous utilisons juste ce dont on a besoin pour le fonctionnement du site. Pour plus d'infos lire notre politique de confidentialité.
icon-cookie

Stratégie SMO : 7 points pour améliorer son référencement web

Thibaut Legrand
Thibaut Legrand
November 18, 2021
Photo d'un ecran avec de l'analitycs et des logos d'outils media

Tables des matières

De nos jours, il ne suffit plus de se focaliser sur le SEO ou le SEA pour réussir sa stratégie de référencement. En effet, le référencement web peut prendre plusieurs formes. Pour parler de référencement sur les moteurs de recherche de façon, on utilise souvent cette petite formule mathématique : SEM = SEO + SEA + SMO.

Le SEM (Search Engine Marketing) renvoie à la stratégie marketing d’optimisation de sa présence sur les moteurs de recherche. D’après la petite formule ci-dessus, le SEM représente la somme du référencement naturel ou organique (SEO), du référencement payant (SEA), mais également de l’optimisation des réseaux sociaux (SMO). Nous déduisons alors que le SMO est un des leviers d’acquisition de trafic. Il ne faut donc pas négliger cette stratégie. Nous verrons dans cet article 7 points pour réussir sa stratégie SMO dans le but d’améliorer son référencement.

Qu’est-ce que l'optimisation des réseaux sociaux (SMO) ?

Le SMO ou Social Media Optimization consiste à utiliser les réseaux sociaux (RS) de façon optimale pour asseoir sa présence en ligne. Comme nous l’avons vu précédemment, c’est un des 3 piliers de la stratégie marketing de référencement.

Les réseaux sociaux sont partie intégrante de notre quotidien. Produire du bon contenu ou du contenu qui attire sur ces plateformes peut avoir un impact majeur sur votre visibilité et e-réputation. Cependant, les RS peuvent aussi avoir un impact négatif sur votre business s’ils sont mal utilisés.

Il faut donc mettre en place de bonnes pratiques pour créer une communauté et ainsi permettre à votre activité d’avoir une forte présence en ligne.

Quels sont les avantages d’une stratégie SMO ?

Avoir une bonne stratégie SMO présente de nombreux avantages :

Attirer du trafic vers votre site

Le référencement naturel, c’est bien, mais ce n’est pas assez ! L’optimisation des réseaux sociaux permet de générer du trafic provenant d’une autre source que les moteurs de recherche. Il n’y a rien de mieux pour développer la visibilité d’un site internet que de diversifier ses sources de trafic. La puissance des réseaux sociaux est telle qu’une bonne présence peut booster votre nombre de visiteurs quotidien. Un petit point positif supplémentaire est que les liens qui renvoient vers votre site (backlink) lui donnent du “jus” pour le SEO.

Créer une communauté

Être présent sur les réseaux sociaux offre la possibilité d’interagir de manière plus ou moins directe avec ses clients. En optimisant votre SMO, vous pouvez créer un groupe de personnes qui partage les mêmes centres d’intérêt, les mêmes valeurs… Grâce à cette interaction, vous pourrez en apprendre plus sur les personnes qui vous suivent et donc leur proposer le meilleur service.

Valoriser votre contenu

Plus votre contenu est partagé, plus il est consulté. C’est une phrase assez “bête” / évidente, mais il n’en reste pas moins que diffuser votre contenu sur les réseaux sociaux accroît votre audience. Nous verrons un peu plus tard dans cet article comment bien partager son contenu sur les RS.  

Elargir son audience

Ce point va de pair avec le précédent. Le SMO est bénéfique pour faire connaitre son activité au plus grand nombre de personnes. Plus de personnes seront au courant de vos solutions et de votre valeur ajoutée sur le marché, plus vous aurez de chance de générer des leads.

Gérer votre réputation en ligne

Les réseaux sociaux ont un grand point positif : ils permettent de savoir ce que les gens pensent de vous. Sur les réseaux sociaux (souvent grâce à l’anonymat), il n’y a pas de retenue, pas de faux-semblants, les utilisateurs expriment clairement ce qu’ils pensent. Bien évidemment, il faut faire la part de choses (à cause des trolls, spams, haters...), mais globalement vous pouvez en apprendre beaucoup. Vous pouvez également interagir sur les réseaux pour avoir une relation directe avec votre cible et vous améliorer.

Après avoir présenté les avantages du SMO, voyons maintenant comment optimiser ses RS pour en tirer le meilleur et donc pour améliorer son référencement.

Illustration des avantages d'une stratégie SMO (Social Media Optimization) pour son référencement

Comment réussir sa stratégie de Social Media Optimization (SMO) ?

Le SMO a quelques similitudes avec le SEO, pour réussir :

  • Il faut bien analyser et comprendre le marché
  • Il faut analyser les tendances
  • Il est essentiel de produire du contenu de qualité

En plus de ces trois points, comme pour le référencement naturel, les résultats se constatent progressivement dans le temps (sauf buzz).

1 - Etudier sa cible

Avant de commencer à publier sur les réseaux sociaux, il est important de savoir à qui l’on va s’adresser. Il faut se dire que l’audience que l’on peut avoir sur les différents réseaux n’est pas (forcément) la même que celle que l’on touche via le référencement naturel ou payant.

Créer des personas peut vous aider à segmenter vos prospects. Ainsi, vous avez une idée globale de qui est votre cible, quels sont ses centres d’intérêt, ses caractéristiques pour proposer du contenu pertinent. Le but est d’attirer des prospects qualifiés sur vos réseaux sociaux.

2 - Analyser les réseaux sociaux

Connaître sa/ses cible(s), c’est bien, mais ce n’est pas tout ! En effet, chaque réseau social a ses codes, ses règles, son propre fonctionnement. On ne peut pas avoir la même approche sur différents réseaux. On ne peut pas parler sur Twitter comme on parle sur LinkedIn, Instagram, Facebook ou encore YouTube.

Le point majeur est de : Comprendre le fonctionnement de chaque réseau social (Atmosphère, type de contenu, type de personne présent sur la plateforme…)

Il serait aussi intéressant d’étudier la question du mode de fonctionnement des algorithmes de référencement de chaque plateforme social. Savoir quel type de contenu est mis en avant et pourquoi ? Quels sont les hacks, tips à utiliser pour améliorer sa visibilité ?

Un travail qui peut sembler fastidieux, mais il n’en reste pas moins que plus vous connaitrez l’environnement de ces réseaux, plus vous saurez le dompter.  

3 - Définir ses KPI

Vous savez à qui vous adresser, vous comprenez petit à petit l’écosystème, mais vous ne savez pas si votre stratégie va fonctionner.

Pour cela, il est intéressant de définir des KPI (Key Performance Indicators). Ces indicateurs clés de performances ont pour but de vous donner des objectifs. Mais des objectifs sur quoi ? Pour les RS, on peut mesurer :

  • Le nombre d’abonnés
  • Le taux d’engagement (Likes, commentaires, partages…)
  • Le nombre de publications
  • Le nombre de visites vers votre site
Illustration de quels KPI se fixer selon les différents réseaux sociaux pour son SMO

Ces objectifs vont vous permettre de suivre l’état de votre avancement. Bien évidemment, il ne faut pas se fixer des objectifs trop élevés (inatteignables) ou trop faibles (facilement atteints). Comme pour tout objectif que vous vous fixez, les KPI doivent être SMART :

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Atteignable
  • Réalisable / Réaliste
  • Temporel (avec un délai)

4 - Créer ou Mettre à jour ses réseaux sociaux

Maintenant que vous avez une meilleure vue d’ensemble des réseaux sociaux, vous pouvez maintenant commencer à agir.

L’étape primordiale consiste à optimiser ses pages (profil entreprise). Il faut que vous remplissiez le maximum d’informations sur votre activité sans oublier les codes des réseaux et le type de personne que vous souhaitez attirer.

Il faut également créer votre propre univers et dicter aussi vos codes. Les utilisateurs doivent vous identifier facilement. Vous devez être un acteur à part entière des plateformes sociales, il faut donc que l’on puisse identifier votre image de marque.

Dès qu’un utilisateur clique sur votre profil ou voit un de vos contenus, il doit comprendre facilement qui vous êtes et ce que vous faites. Comme votre site web, vos profils sur les RS sont des vitrines de votre offre. Il ne faut donc surtout pas les négliger.

Capture d'écran de la page d'accueil de la chaine YouTube de Digidop
Chaîne YouTube de Digidop
Capture d'écran de la page d'accueil du compte de Digidop sur Instagram
Compte Instagram de Digidop
Capture d'écran de la page d'accueil du compte de Digidop sur LinkedIn
Compte LinkedIn de Digidop

5 - Créer différents types de contenus

Une fois que vos profils sont à jour, vous pouvez commencer à partager votre contenu. La stratégie que vous avez mise en place jusqu’à présent va vous permettre de savoir ce qu’il faut créer. Il faut essayer de faire venir le client à soi grâce à son contenu (Inbound Marketing). Sur Internet, il y a des internautes de tout type, il faut participer à l'épanouissement de chacun.

Quelques petits conseils :

  • Adaptez votre langage selon votre cible
  • Adaptez votre langage selon le média social
  • Restez au jus des nouveautés / tendances / actualités (faites de la veille)
  • Ecoutez les retours de votre communauté
  • Diversifiez les types de partage (Infographies, vidéos, articles…)
  • Publiez du contenu de manière régulière (planning de publication)
  • Utilisez les bons mots-clés
  • Partagez les articles de votre blog

Si votre contenu ne plait pas ou ne fonctionne pas, ne paniquez pas ! Déjà, c’est au fil du temps que l’on s’améliore et il faut du temps avant de créer sa communauté. La qualité qu’il faut avoir pour le SMO est l’adaptabilité. Le fait de se remettre en question et de savoir rebondir vous permettra de vous améliorer sans cesse.

6 - Etablir une relation avec sa communauté

Au fil des mois, vous verrez une communauté naître et grandir. Il est important de créer du lien avec celle-ci. Avoir une relation avec sa communauté permettra d’avoir des retours sur ce que l’on fait. La communauté a aussi pour but d’améliorer et d’accroître votre notoriété. C’est un acteur qui va parler de vous et vous recommander. Il faut donc réussir à créer de l’engagement.

Pour rester proche de votre communauté, n’hésitez pas à répondre aux commentaires ou encore messages privés. Il faut éviter le partage "froid", la communauté doit sentir que vous êtes à l’écoute.

Le taux d’engagement est un réel facteur de référencement des réseaux sociaux, il faut donc être vigilant à ce point du SMO. Attention, la communication est un des points principal dans le référencement social.

7 - Analyser les chiffres

Enfin, pour rester cohérent avec les objectifs que l’on s’est fixé, il faut analyser les chiffres. Les KPI que vous vous êtes fixés précédemment vont vous aider à savoir si vous êtes sur la bonne voie ou non.

Grâce à ces données, vous pourrez avoir un recul sur ce qui a fonctionné ou non. Ainsi, vous pourrez décider de réajuster votre stratégie SMO pour améliorer votre visibilité. Ces informations sont nécessaires pour pouvoir s’adapter et se repositionner.

Bonus - Petite astuce de pro

Plus vous donner d'informations à Google, plus il vous aimera. Un des moyens que vous avez pour donner des informations pertinentes à Google est d'utiliser des données structurées. Ces données structurées sont utilisées par le moteur de recherche pour afficher vos informations sur ses pages de résultats. C'est un petit hack qui est bon d'un point de vue référencement.

Sans entrer dans des détails trop techniques, vous pouvez demander à Google d'afficher les informations de vos réseaux sociaux sur son moteur de recherche. Cela va permettre de relier votre SMO à votre SEO et SEA et donc à votre SEM.

Pour indiquer vos RS à Google, il faut utiliser un code de balisage schema.org. Si vous êtes une entreprise, vous pouvez utiliser le balisage suivant avec JSON-LD :

Données structurées schema.org avec JSON + LD de Digidop.fr pour les réseaux sociaux avec "SameAs"

Il vous suffira ensuite de remplacer :

  • "name" par le nom de votre organisation
  • "url" par l'url de votre site
  • "logo" par le chemin vers votre logo
  • Dans  "Same As", les différents liens vers vos RS

A l'heure actuelle, Google ne prend en compte "que" ces types de profils sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, YouTube, LinkedIn, Google+, Myspace, Pinterest, SoundCloud et Tumblr.

Ne pas tout miser sur sa stratégie SMO !

L’optimisation des RS est un des 3 piliers du référencement, cependant, il ne faut pas tout miser là-dessus. Certes les RS sont en grand levier du webmarketing, mais ils ne font pas tout. Ils contribuent à votre visibilité, mais ils ne sont “que” des aides pour vous aider à développer votre activité. Le but est d’utiliser le SMO en plus du SEO et peut-être du SEA. Ce n’est pas un moyen de substitution, mais un moyen complémentaire efficace pour obtenir du trafic supplémentaire.

Il est important pour avoir une visibilité sur le long terme de se consacrer au référencement organique. Le SEO présente de nombreux avantages par rapport au SEA. C’est un moyen de générer du trafic de qualité par rapport au SEA et SMO. Pour faire du référencement naturel, il est important de respecter certaines règles de base et d’optimiser son site. Être mis en avant par Google est une vraie mine d’or pour développer son business, mais il faut connaître les bonnes pratiques. De plus, votre site doit répondre à certaines normes.

Pour vous aider dans le développement de votre visibilité sur les moteurs de recherche, Digidop vous aide à construire votre stratégie de référencement naturel. Digidop peut aussi vous aider à développer un site rapide et optimisé pour défier toute concurrence en utilisant des outils nocode comme Webflow. Enfin, notre agence web SEO vous propose une liste d’outils nocode(donc simple d’utilisation) pour booster votre stratégie digitale.

Vous méritez un site Webflow qui fait l'effet " Wahouu " !

Prenez contact avec nous aujourd'hui. L'équipe fantastique de Digidop est prête pour vous aider à construire un site web qui répond à vos besoins 🚀

100% de nos clients nous ont attribué la note maximale de 5/5.
Site digidop.fr sur un écran d'ordinateur avec un badge de recommandations et des réactions