Nous utilisons juste ce dont on a besoin pour le fonctionnement du site. Pour plus d'infos lire notre politique de confidentialité.
icon-cookie

7 erreurs SEO à ne surtout pas commettre sur son site

Thibaut Legrand
Thibaut Legrand
March 10, 2022
Icône rouge warning avec message erreur à éviter

En SEO, sur un site web, il y a beaucoup de bonnes pratiques à respecter. Celles-ci permettent notamment d’améliorer l’expérience utilisateur et le référencement de ses pages. Cependant, qui dit bonnes pratiques, dit aussi mauvaises pratiques. Effectivement, il y a des actions à ne surtout pas effectuer sur son site web de peur d’être pénalisé par les moteurs de recherche.

Dans cet article, nous allons vous présenter les points à ne surtout pas réaliser sur son site web pour le SEO.

1. Négliger les basiques du SEO

Dans ce point, nous évoquerons une liste non exhaustive de critères SEO important à prendre en considération.

1.1 Mauvais Title & Mauvaise Meta Description

Le Title et la Meta Description sont en quelque sorte le cœur d’une page web pour le référencement. En plus du contenu de la page, ils vont dicter sur quelles requêtes se positionner. Cependant, on remarque trop souvent que ces deux éléments ne sont optimisés que sur très peu de sites web.

Pour rappel, le Title est le titre qui va apparaître sur les pages de résultats de recherche (SERP). Il doit comporter environ 60 caractères et les mots-clés principaux de votre page. Beaucoup de pages ont un Title soit trop court (moins de 40 caractères) soit beaucoup trop long (plus de 70 caractères). Certains ne contiennent même pas de mots-clés (keywords) ou n’existent pas.

C’est la même erreur pour la Meta description qui représente le court texte en dessous du Tilte sur une SERP. Elle doit également comprendre des mots-clés et doit faire approximativement 160 caractères. On peut considérer qu’elle n’est pas optimisée quand elle ne comporte aucun mot-clé, qu’elle est trop courte (moins de 130 caractères), trop longue (plus de 180 caractères) ou qu’elle n’existe tout simplement pas.

1.2 Mauvaise structure des Headings (Titres)

Encore un problème SEO courant, mais qu’il faut régler au plus vite concerne les headings. Pour rappel, les headings représentent les titres de votre page. Bien évidemment, votre page ne doit contenir qu’un titre principal (H1). Pour le reste (H2, H3, H4, etc.), ils doivent suivre un ordre logique. Vous devez décomposer votre page comme un exposé :

Titre (H1)

Sous-Titre 1 (H2)
- Section 1 (H3)
- Section 2 (H3)

Sous-Titre 2 (H2)

Sous-Titre 3 (H2)

Il est nécessaire que vos pages soient cohérentes.

1.3 Temps de chargement lent

Nous en avons également déjà parlé, mais une page lente est une page qui fait fuir les internautes. Un taux de rebond élevé n’a pas bonne incidence sur votre SEO. Une page lente pénalise l’expérience utilisateur. Les causes sont multiples : fichiers médias (images) trop volumineux (non compressés et non redimensionnés), code trop volumineux (non minifiés), trop d’animations, etc.

Il est donc nécessaire d’améliorer la vitesse de chargement de vos pages web.

2. Créer du contenu de mauvaise qualité

On dit souvent que le contenu est ROI. C’est vrai, mais dans certains cas. En effet, le contenu est ROI uniquement s’il est de qualité. Un contenu “pauvre” ne convertit pas, n’attire pas.

Le problème de cette phrase est que pour le SEO, on est prêt à écrire énormément de contenu jusqu’à en délaisser la valeur ajoutée qu’il apporte. On peut également être tenté de ne pas se soucier des besoins des internautes, mais uniquement de la bonne optimisation de son contenu. Or, l’un ne doit pas aller sans l’autre.

Votre contenu doit répondre à un besoin ET être optimisé pour le référencement naturel. Il faut donc se concentrer sur les utilisateurs puis l’optimisation.

Pour optimiser votre contenu, sans que cela n’impacte la qualité, vous pouvez utiliser le champ sémantique de votre requête et identifier des questions et des points à aborder pour vous différencier.

3. Se faire soi-même concurrence : Autocannibalisation

Une autre mauvaise pratique SEO qui arrive trop souvent consiste à être en concurrence avec son propre contenu. Il peut arriver en écrivant du contenu et notamment sur un blog de traiter d’une thématique bien précise. Cette ou ces thématiques impliquent de rédiger du contenu pour aller chercher des requêtes.

Cependant, il se peut que deux ou plusieurs de vos articles se positionnent sur une même requête. Or, la plupart du temps, Google va privilégier le contenu qu’il trouve le mieux et l’autre va disparaître. Du contenu trop similaire entre vos pages peuvent donc s’autocannibaliser.

Pour éviter cela, vous pouvez combiner vos contenus similaires sinon vous pouvez utiliser une balise canonique (canonical). Cette balise permet de dire à Google, que cette page est la meilleure réponse à la requête de recherche de l'utilisateur sur votre site Web.

PS : Le contenu dupliqué est également une pratique à bannir définitivement.

4. Ne pas avoir de structure d’URL

Les URL d’un site web sont un repère pour les moteurs de recherche, mais aussi pour les internautes. Vos URL doivent être claires, courtes et doivent comporter les mots-clés principaux de votre page. Ne pas avoir de structure SEO-friendly est pénalisant.

De plus, chaque page doit avoir une structure d’URL clairement identifiable. On peut créer des dossiers pour avoir une structure claire. Par exemple : https://www.digidop.fr/ → https://www.digidop.fr/blog → https://www.digidop.fr/blog/creer-architecture-site-e-commerce-miro

Les URL permettent aux moteurs de recherche de comprendre l’arborescence, l’architecture générale de votre site web.

5. Ne pas rediriger une page après un changement d’URL

Au fil du temps, il peut arriver qu’une URL d’une page doive être changée. C’est un processus tout à fait normal. Or, ce qu’il ne faut pas faire, c’est de changer l’URL sans faire de redirection.

Les moteurs de recherche utilisent des URL pour accéder aux pages de votre site Web. Lorsqu'un internaute clique sur votre site Web dans les résultats Google, c'est l'URL qui redirige l'internaute vers votre page. Si vous modifiez une URL sans en avertir Google, l'ancienne URL peut rester dans les résultats pendant un certain temps.

Cela signifie que toute personne qui clique sur cette page dans les résultats sera redirigée vers une URL qui n'existe plus, ce qui fait que les visiteurs du site Web sont accueillis avec la célèbre page 404. Cela n’est pas bon pour votre SEO.

Pour régler ce problème courant, vous devez faire une redirection 301. Généralement Webflow propose de le faire automatiquement, sur Wordpress vous devrez probablement installer un plugin.

6. Négliger l’accessibilité web

Ce point nous semble important chez Digidop. Trop de sites internet ne sont pas accessibles pour tous. Problèmes de visibilité, de lisibilité,... cela n’est pas très bon pour vos pages. Il existe des techniques simples pour rendre son site plus accessible comme mettre des balises “alt text” à ses images par exemple.

Pour en savoir plus sur l’accessibilité numérique, vous pouvez consulter notre article pour rendre son site web inclusif.

7. Ne se concentrer que sur les backlinks

On entend trop souvent dire que les backlinks sont le pilier du SEO. Ce fut vrai à une époque (quand il n’y avait que l’algorithme de recherche PageRank), mais aujourd’hui, ce n’est qu’un des nombreux critères de référencement. Pour être bien classé sur Google, il ne faut pas avoir que des liens retours, mais aussi du contenu de qualité.

Les agences ou sites web qui ne se focalisent que sur l’acquisition de backlinks perdent beaucoup d’argent et de temps.

Voilà, vous connaissez maintenant les erreurs courantes à ne pas commettre pour le SEO. Pour détecter toutes ces erreurs, vous pouvez réaliser un audit SEO complet de votre site web. Vous pouvez également découvrir pourquoi Webflow est un outil puissant pour le SEO.

Vous méritez un site Webflow qui fait l'effet " Wahouu " !

Prenez contact avec nous aujourd'hui. L'équipe fantastique de Digidop est prête pour vous aider à construire un site web qui répond à vos besoins 🚀

Site digidop.fr sur un écran d'ordinateur avec un badge de recommandations et des réactions