Nous utilisons juste ce dont on a besoin pour le fonctionnement du site. Pour plus d'infos lire notre politique de confidentialité.
icon-cookie

Les différents types de domaines pour un site web

Thibaut Legrand
Thibaut Legrand
March 21, 2022
Map en arrière plan avec écrit dessus .com .fr et .so avec des points d'interrogations

Lors du lancement d’un business en ligne, il y a des étapes essentielles à réaliser pour réussir. Il faut un site internet et donc par conséquent un nom de domaine et un hébergeur web (hébergement web et zone DNS). Ces trois choses vous permettent de bâtir ou du publier un site en ligne et donc commencer à avoir de la visibilité.

Dans notre article du jour, nous allons nous intéresser à un de ces trois points. Nous allons nous pencher sur le cas des domaines. Nous allons vous présenter les différents types de domaines qui existent et lesquels sont les plus adaptés selon votre activité.

1. Les domaines de premier niveau : TLD

1.1 Les domaines de premier niveau génériques : gTLDs

Un domaine de premier niveau générique ou gTLD a pour but d’informer le type de site web sur lequel on se rend. Les domaines sont administrés par l’IANA (Internet Assigned Numbers) ainsi que l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers). Un domaine de premier niveau constitue le dernier niveau de chaque nom de domaine qualifié.

Il existe deux types de gTLD :

Premièrement, il y a les gTLD réservés aux institutions publiques (gouvernement, armée, organisations à but non lucratif ou organisations éducatives). Parmi ces domaines de premier niveau génériques, on peut par exemple retrouver les .gov, .edu, .mil, etc.

Dans un second temps, nous retrouvons les autres domaines centralisés par l’IANA. Parmi, ces domaines, nous retrouvons les .com, .net, .info, etc.

Ce type de domaine, d'extension de domaine est utile pour une cible internationale.

1.2 Les domaines de premier niveau géographiques ou spécifiques à un pays : ccTLDs

Les ccTLD sont des domaines utilisés sur des sites web appartenant à un pays (ou région géographique) spécifique. On les reconnait aux deux lettres associées au pays d’origine du site web. Ce sont des domaines très utilisés pour accroitre son business dans un pays cible. En effet, niveau SEO, ces domaines offrent une meilleure visibilité dans le pays spécifique.

Il existe un tas de domaines géographiques / spécifiques à un pays. Parmi les plus courants, nous retrouvons les suivants :

France : .fr

Allemagne : .de

Royaume-Uni : .uk

Espagne : .es

Canada : .ca

Italie : .it

Suisse : .ch

Retrouver la liste complète des ccTLD !

Fun Fact : Des ccTLD sont détournés et sont utilisés pour des secteurs particuliers. Par exemple le .tv (de Tuvalu) est utilisé par des sites web de l’audiovisuel.

1.3 Les domaines de premier niveau internationalisés : IDN ccTLDs

A l’instar des ccTLD, les domaines internationalisés représentent une zone géographique particulière. Cependant, les IDN ccTLD sont des variantes des ccTLD. En fait ce sont les mêmes domaines que ceux géographiques mais contenant des caractères n’appartenant pas à l’alphabet latin. Par exemple, pour l’Egypte, le ccTLD est : .eg et en arabe, nous avons : .مص

Ces domaines sont souvent utilisés pour des cibles bien particulières dans des pays. Pour pouvoir communiquer avec la société d’un pays spécifique. Ils peuvent être intéressants dans une stratégie internationale.

2. Les domaines de deuxième niveau : SLD

Les domaines de deuxième niveau ou SLD font référence au nom du domaine se situant avant le domaine de premier niveau ou TLD. Par exemple, le TLD de Digidop.fr est .fr et son SLD est digidop.

Il est également possible d’utiliser les domaines de deuxième niveau avec un domaine de premier niveau pour indiquer le type d'entité qui doit être enregistré sous le SLD. Par exemple, une entreprise commerciale française peut s’enregistrer avec un domaine .co.fr.

3. Les domaines de troisième niveau

Il existe également les domaines de troisième niveau. En fait, tout comme le domaine de second niveau pour le domaine de premier niveau, le domaine de troisième niveau est celui qui est positionné avant le SLD.

Pour prendre un exemple : imaginons que nous ayons un ccSLD .co.fr. Si on souhaite enregistrer le nom de domaine digidop.co.fr alors “digidop” sera considéré comme un domaine de troisième niveau. Une nouvelle fois, c’est l’endroit où vous pouvez mettre le nom de votre business. Ce domaine est quand même moins utilisé.

4. Les sous-domaines

En dehors des TLD, SLD ou domaine de troisième niveau, il existe également les sous-domaines. Comme son nom l’indique, ce sont des sous-ensembles des différents types de domaines.

Les sous-domaines sont repérables facilement puisqu’ils sont créés en ajoutant des caractères avant le nom de domaine. Par exemple, https://blog.digidop.fr pourrait être un sous-domaine. Ils sont pratiques car ils permettent d’organiser le contenu de votre site web en différentes sections. Cependant, il faut savoir que d’un point de vue SEO, le sous-domaine est considéré un peu “à part” de votre nom de domaine principal. Ainsi, votre site web ne bénéficiera pas au maximum de la popularité de votre sous-domaine.

Ces domaines sont notamment à la base des stratégies de SEO international. En tout cas, lorsque vous choisissez votre nom de domaine, il ne faut pas le faire à la légère et penser long terme.

Vous méritez un site Webflow qui fait l'effet " Wahouu " !

Prenez contact avec nous aujourd'hui. L'équipe fantastique de Digidop est prête pour vous aider à construire un site web qui répond à vos besoins 🚀

Site digidop.fr sur un écran d'ordinateur avec un badge de recommandations et des réactions