Nous utilisons juste ce dont on a besoin pour le fonctionnement du site. Pour plus d'infos lire notre politique de confidentialité.
icon-cookie

Mon passage de Wordpress à Webflow pour créer des sites

Thibaut Legrand
Thibaut Legrand
January 18, 2022
Photo de Thibaut Legrand avec une icone HTML, un logo de Wordpress et un logo Webflow

Aujourd’hui, un article qui sort un peu de l’ordinaire. Je vais vous expliquer mon passage de Wordpress à Webflow pour créer des sites web.

Pour me présenter rapidement, je m'appelle Thibaut et j'ai 22 ans. Actuellement je travaille sur la partie référencement naturel (SEO) de Digidop et aide les clients dans leur stratégie de contenu pour que leurs sites soient référencés. J'ai une bonne connaissance du web et aime apprendre à utiliser de nouveaux outils.

Je vous présente rapidement dans cet article comment j'ai appris à construire mes premiers sites web et pourquoi aujourd'hui j'ai choisi la solution Webflow.

Chapitre 1 : Créer son premier site web : comment faire ?

Durant mon parcours universitaire, j’ai eu l’occasion de créer quelques sites internet. Le premier site internet que j’ai créé, était un site réalisé uniquement avec du code (HTML + CSS) et avait pour but de présenter la Coupe du Monde 2018. J'avais alors 17 ans. Au début, je ne connaissais rien au code, le processus fût donc long et demanda beaucoup de travail pour arriver à un résultat. C'était un vrai casse-tête 🤯

J'ai appris à coder grâce à des vidéos YouTube, des articles, des ressources en ligne et sur des forums. Petit à petit, le site a commencé à prendre vie. Le seul fait de pouvoir naviguer dessus était pour moi magique. Wow, une de mes créations était potentiellement visible dans le monde entier, c'était peut-être le début de la gloire 😎

Pendant 1 mois, j'ai travaillé dessus et j'ai enfin réalisé ce que je voulais faire de base. La tâche n’était pas si simple, le travail fastidieux et le rendu pas extraordinaire (par rapport à ce que l’on peut faire de nos jours), mais ma satisfaction était pleine. En effet, c’était la première fois que je crée un site présent sur le web.

Quelque temps après, j’ai eu la possibilité de recréer des sites, cependant ces fois-ci, pas question de tout coder. Il me fallait une solution pour développer des sites, sans avoir à perdre trop de temps sur l’apprentissage des langages de codage. C’est alors que j’ai découvert Wordpress parmi les différents CMS qui existent.

Chapitre 2 : Ma découverte de Wordpress

Wordpress, une solution “magique” quand on veut créer un site rapidement, facilement et “gratuitement”. C’est la première chose que je me suis dite en découvrant cette plateforme. Le champ des possibles me semblait infini. Je pensais pouvoir créer une multitude de sites et des sites d’envergure. Cependant, la tâche était plus compliquée que prévu.

Tout d’abord, comme beaucoup de personnes, je me suis fait avoir en créant un site sur wordpress.com et non pas grâce à wordpress.org. Le premier étant une plateforme d’hébergement et le second une solution “autohébergée” : une version libre (open-source). Le problème de wordpress.com est que l’offre gratuite est très limitée, il n’y a même pas la possibilité d’installer des extensions, les offres payantes sont aussi très limitées. A l’inverse, wordpress.org est une solution totalement gratuite avec toutes les fonctionnalités possibles (dont certaines payantes), il suffit juste de l’installer depuis sa solution d’hébergement web. M'être fait avoir de la sorte m'a laissé un petit goût d'amertume par la suite.

Après avoir fait cette erreur, j’ai pu commencer à apprendre comment construire un site grâce à ce CMS. Heureusement, il existe une infinité de ressources en ligne : vidéos, tutos YouTube, article de blog, etc. pour apprendre à bâtir son site de A à Z sur Wordpress (Sur Webflow aussi 😉).

C’est alors que j’ai commencé à bâtir en groupe, un site et un blog sur l’actualité sportive de ma région. Le rendu n’avait rien avoir à ce que j’avais pu réaliser en codant 😅. Nous avions un site fonctionnel, mais très limité dans ses fonctionnalités. Le design était satisfaisant, mais pas extraordinaire (avec un regard actuel). Beaucoup de petites choses étaient à améliorer, mais dans l’ensemble, j’avais pu faire un grand pas en avant. Enfin un site potable, à ce moment là, j'étais déterminé à construire d'autres sites.

Quelque temps après, j’ai intégré un projet entrepreneurial pour travailler sur la gestion du site et la partie référencement naturel (SEO). Toujours sur Wordpress, notre équipe a travaillé sur une refonte du site, sur l’optimisation du contenu et sur la publication de plus de contenu tout en ayant un regard fixé sur le SEO. Mon expérience sur le CMS a grandi en apprenant toujours plus grâce à des blogs et des chaînes YouTube. Grâce aux différents plugins, l’utilisation d’outils (Google Search Console, Google Analytics, Mailchimp, etc.), nous avons amélioré notre visibilité en ligne. Après tant d’efforts, j’ai pu réellement voir un site grandir. J'ai pu voir mes premières 1ères positions sur Google. Encore un step atteint, on ne se contentait plus d'avoir un site, mais de générer du trafic naturel grâce à des positions acquises sur les moteurs de recherche. Ma satisfaction était encore plus grande 🤩

De mon expérience sur Wordpress, je peux vous donner mes retours sur l’utilisation du CMS open-source dans les prochains chapitres.

Chapitre 3 : Les avantages de Wordpress

Comme je l’ai mentionné précédemment, Wordpress est l’outil de facilité pour créer son site vitrine, personnel, blog, etc. Avec un peu de motivation et quelques connaissances web, apprendre Wordpress est facile, la courbe d’apprentissage est toujours croissante (voire exponentielle selon votre niveau de base).

De plus, vous pouvez gérer tous les aspects de votre site depuis l’interface. Pour cela, rien de plus simple, vous pouvez installer des plugins. Les plugins permettent d’ajouter des fonctionnalités à votre projet et de gérer par exemple le SEO, les statistiques, les newsletters, etc. Il existe tout simplement des plugins pour tout ou presque. Bien évidemment certaines extensions sont payantes.

Lorsque l’on n’a aucune connaissance dans la construction et la gestion d’un site, Wordpress vous aide à vous faire la main. Tout le monde peut commencer un site internet et partager sa passion ou développer son business en toute simplicité.

Chapitre 4 : Les limites de Wordpress

Malheureusement, comme chaque plateforme, Wordpress possède des limites. Les principaux points qui m’ont embêté, ralenti voire énervé sont les suivants :

  • Trop de plugins : la marketplace de plugins est une très bonne idée, mais pour la moindre raison, il faut installer un plugin (même le SEO, référencer son site sans un plugin est presque mission impossible dans Wordpress). L’accumulation de plugins surcharge l’interface et on ne s’y retrouve plus. On ne sait même plus quel plugin sert à quoi.
  • Des bugs fréquents : ce point est lié au précédent, mais pas que. Il est souvent arrivé sur Wordpress que l’interface administrateur plante ou que l’accumulation de plugins ralentisse l’utilisation de l’outil.
  • Des problèmes de sécurité : même en ayant sécurisé nos accès, il arrivait que notre site rencontre des erreurs de sécurité avec des spams et autres.
  • Design limité : créer un site entièrement personnalisé dans Wordpress n’est pas chose aisée. Il faut soit installer des thèmes (des sortes de templates), qu’il est difficile de personnaliser, soit faire appel à des solutions payantes (en plus) comme Divi, Elementor, etc.

Chapitre 5 : Webflow, la solution miracle ?

En découvrant Digidop, j’ai découvert Webflow. J’avoue, sauf Shopify, ne pas m’être tellement intéressé aux autres CMS que Wordpress pour construire des sites. Même si les fameuses pubs Webflow pour “contrôler le web par la pensée” étaient très bien réalisées, je n’avais pas pris le temps de m’intéresser à cet outil no-code.

J’ai d’abord commencé à tester Webflow seul, par mes propres moyens. Wow, c’était en même temps fou car je pouvais placer tout à l’endroit exact que je voulais, mais en même temps incompréhensible car je n’avais aucune base. En fait, en voyant l’interface de base, j’étais déboussolé par rapport à Wordpress. J’ai essayé de regarder des tutos sur YouTube, mais à l’époque, il n’y avait pas grand, tout du moins en français (maintenant, on a une super chaîne spécialisée sur Webflow qui propose plein de contenu en français 👀). J’ai donc arrêté d’utiliser l’outil pendant quelque temps avant de voir ce qu’il était possible de faire dessus.

Chez Digidop, on trouve que Webflow est la plateforme de développement web la plus optimale à l’heure actuelle. En effet, en faisant la comparaison avec Wordpress, Webflow apporte tellement de solution. Déjà tout est presque inclus nativement dans Webflow. On peut gérer ses formulaires, son SEO, son e-commerce directement depuis le Designer. Si une fonctionnalité n’est pas encore présente, l’intégration à d’autres applications se fait sans trop de soucis. Le design est personnalisable au pixel près. Bref, toutes les limites qui me sont apparues sur Wordpress ne sont plus sur Webflow. Un nouveau monde s'ouvrait devant moi, j'étais presque comme un enfant devant un cadeau 😯

Certes le temps d’apprentissage est long et cela demande beaucoup de rigueur de construire sur Webflow, mais le rendu est tellement plus incroyable. Maintenant, j’apprends chaque jour de nouvelles choses sur la plateforme. J’apprends petit à petit, mais je commence à mieux cerner la machine. De plus, les nouveautés de 2022 vont rendre la plateforme encore plus magique.

Après avoir dit tant de bien sur Webflow, voici quand même mes petites remarques provenant de ma “faible expérience” :

  • L’interface n’est pas vraiment intuitive (en tout cas au début)
  • L’outil est plus difficile à prendre en main que Wordpress (surtout pour les novices)
  • Il n’y a pas de suivi des statistiques nativement (Il faut suivre sur Google Analytics et Google Search Console)
  • Pour ne pas se retrouver avec un site web qui bug et non performant, la structure & l’architecture de votre site doit être rigoureusement construit

Conclusion : De Wordpress à Webflow

Voici mon partage de ma conversion de Wordpress à Webflow. Pour résumer, j’ai trouvé que Webflow était un CMS puissant pour créer son site même si son utilisation est moins évidente que Wordpress. Pour faire une comparaison, c’est comme passer d’Android à IOS, au début on est perdu, mais ensuite on se rend compte de la puissance du nouveau système.

Tout a commencé par le code, qui présentait des limites pour moi. Ensuite, Wordpress est venu comme la résolution des limites du code (pour moi) avant d'en constater de nouvelles au fil de mon apprentissage. Enfin, Webflow malgré sa complexité m'est apparu comme l'outil nocode pour réaliser ce que je ne pouvais réaliser avec le code ou Wordpress. Peut-être (sûrement) qu'un jour, une nouvelle solution se présentera devant moi et je migrerai de Webflow vers l'outil en question.

Cependant, à l'heure actuelle, je pense que l'outil Webflow a de beaux jours devant lui. De plus, nous attendons les nouvelles features avec impatience. Mais, il ne faut pas rester coincé dans ses bonnes habitudes et changer est parfois la meilleure solution pour proposer toujours plus de qualité.

Concernant Webflow, la détermination et la soif de créer des sites puissants et personnalisés vous aideront à appréhender la machine Webflow. Rien n'est impossible et je vous encourage vivement à tester la plateforme pour avoir une idée dessus et qui sait, peut-être voudrez-vous un site Webflow ensuite.

En tout cas, si vous avez besoin d’aide pour votre projet Webflow, Digidop sera ravi de vous aider à le construire.

Vous méritez un site Webflow qui fait l'effet " Wahouu " !

Prenez contact avec nous aujourd'hui. L'équipe fantastique de Digidop est prête pour vous aider à construire un site web qui répond à vos besoins 🚀

Site digidop.fr sur un écran d'ordinateur avec un badge de recommandations et des réactions