Nous utilisons juste ce dont on a besoin pour le fonctionnement du site. Pour plus d'infos lire notre politique de confidentialité.
icon-cookie

No-code & Low-code : 5 statistiques / faits intéressants

Thibaut Legrand
Thibaut Legrand
February 25, 2022
No-code & Low-code écrit sur un fond blanc avec gradient

Tables des matières

Les solutions No-code et Low-code font sensation ces derniers temps. Effet de mode, simple tendance ou révolution, il faut dire que le no-code et le low-code font parler d’eux et de plus en plus.

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur 5 statistiques intéressantes à propos du mouvement no-code & low-code.

Statistique n°1 : Développement App Low-Code

Selon Gartner, d'ici 2024, le développement d'applications low-code représentera plus de 65 % de l'activité de développement d'applications.

Un fait intéressant qui montre que le low-code n’est pas un simple effet de mode, mais un mouvement durable sur le long terme.

Statistique n°2 : Adoption des technologies No-Code & Low-code

Toujours selon Gartner, 70 % des nouvelles applications développées par les entreprises utiliseront des technologies low-code ou no-code d'ici 2025, contre moins de 25 % en 2020.

Une statistique qui prouve que le marché va adopter les solutions no-code et low-code pour améliorer leurs différents process.

Statistique n°3 : Expérience des utilisateurs du Low-code

Selon Mendix, 24% des utilisateurs du low-code ont déclaré avoir commencé à utiliser ces solutions sans avoir eu d’expérience dans le domaine de la programmation. Et 40% des utilisateurs viennent principalement d'un milieu professionnel.

Un fait qui montre que le low-code peut être accessible à tous, même sans avoir de background dans le domaine de la programmation ou du business.

Statistique n°4 : Réduction du temps de développement

Selon une étude de Redhat de 2018, les solutions No-code & Low-code ont le potentiel de réduire de 90% le temps de développement.

Une statistique importante à prendre en compte. On dit souvent que le temps, c’est de l’argent. La possibilité d’optimiser le temps peut permettre aux entreprises de gagner énormément d’argent en utilisant des technologies No-code et Low-code.

Statistique n°5 : Temps d’apprentissage Low-code

Selon Mendix, 70% des utilisateurs de plateformes low-code qui n’avait aucune expérience avant de les utiliser ont appris le low-code en 1 mois ou moins.

Un fait qui montre qu’en se donnant les moyens, on peut apprendre à utiliser des technologies ou outils rapidement.

Statistiques Bonus à propos du No-code et du Low-code

  • Seulement 0,5% de la population mondiale sait comment coder : D’où le potentiel des solutions sans code !
  • 84% des utilisateurs font confiance dans les outils no-code : Les outils No-code sont réellement adoptés par les utilisateurs !
  • Le mot le plus utilisé pour décrire les plateformes de développement sans code ou à faible code est “Facilité d’utilisation” : Un mot positif qui prouve l’utilité de ces technologies et outils !
  • Plus de 90% des personnes qui n’utilisent pas d’outils no-code à l’heure actuelle seraient prêts à utiliser des outils dans un futur proche : Le No-code a un bel avenir devant lui !

Toutes ces statistiques nous montrent que le No-Code et le Low-Code vont encore plus exploser dans les prochaines années. Ces solutions seront à l’origine de beaucoup de valeur ajoutée (notamment) dans les organisations.

Vous souhaitez adopter le mouvement no-code et low-code, découvrez la toolbox no-code de Digidop ! Vous pouvez également retrouver notre article concernant la révolution technologique de ces solutions.

Vous méritez un site Webflow qui fait l'effet " Wahouu " !

Prenez contact avec nous aujourd'hui. L'équipe fantastique de Digidop est prête pour vous aider à construire un site web qui répond à vos besoins 🚀

Site digidop.fr sur un écran d'ordinateur avec un badge de recommandations et des réactions